Bien vieillir avec les centres sociaux

La vieillesse, une ressource pour les territoires

Les interventions du colloque

Par • 9 Mai, 2016 • Catégorie: Actualités

Retour sur le Colloque National Développement Social Local,
enjeux de prévention et solidaités entre les âges sur les territoires

Les 26 et 27 Novembre 2015, la Fédération des Centres Sociaux de France organisait un colloque national : Développement Social Local, enjeux de prévention et solidarités entre les âges sur les territoires  en partenariat avec la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse et la Caisse Centrale de Mutualité Sociale Agricole.

Le réseau des centres sociaux et socioculturels de France invente et réinvente au fil de l’évolution des territoires. Cette adaptation permanente permet la construction de solutions adaptées au cœur des préoccupations sociales et notamment en réponse aux nouveaux enjeux de prévention et solidarités entre les âges.  Leur action s’appuie sur une démarche territoriale de projet, de développement social local, à l’échelle du quartier, de la commune ou de l’intercommunalité, qui consiste à :

  • accueillir, écouter, chercher à rejoindre les personnes retraitées notamment isolées ;
  • mener une démarche de diagnostic permanent, de repérage partagé des besoins pour construire un projet local de prévention adapté ;
  • mobiliser, faire participer les habitants, les rendre acteurs ;
  • mobiliser les partenaires locaux, contribuer au décloisonnement et à la mise en réseau entre les acteurs sociaux et gérontologiques autour de projets de prévention partagés (CCAS, associations d’aide à domicile, CLICs, service social CARSAT, service social MSA, Département, CAF, …).

Le partenariat construit historiquement au niveau national avec des acteurs tels que la Fondation de France, la CNAV et les CARSAT (12 régions et 150 territoires pilotes fin 2014), la CCMSA (100 centres sociaux conventionnés) a permis de passer de premières expérimentations au début des années 2000 au développement et à l’essaimage aujourd’hui de pratiques signifiantes dans une diversité de territoires en France.

Plus de 250 acteurs des centres sociaux, accompagnés de leurs partenaires ont pu se rencontrer, échanger et réfléchir sur l’enjeu de société concernant le vieillissement de la population.

Ce sont ceux qui le vivent qui en parlent le mieux !

Comme introduction à ce colloque, la valorisation d’un travail, réalisé par la Fédération des Hauts de Seine, a permis d’entendre le vécu de personnes retraités. A travers ces propos pleins d’émotion, ce sont des notions d’utilité sociale, d’isolement, de reconnaissance, que nous identifions. Mais 3 dimensions principales se dégagent :

  •  Le poids des représentations sociales,
  •  La prise de conscience de la perte de capacité,
  •  La génération charnière.

Nous pouvons remarquer que la précarité et les difficultés administratives ressortent en récurrence.

 

Comment appréhender la question du vieillissement ? Quelles approches anthropologiques, sociologiques ?

  1. Processus du vieillissement et prévention : Le phénomène du vieillissement de la société occidentale est relativement récente au vu de la courbe de l’humanité et s’inscrit dans une vision historique négative de l’avancée en âge. Mais plus fondamental, pour comprendre la question du vieillir, pour comprendre le processus du vieillir, c’est la question du temps. Vieillir s’inscrit dans le temps long, à contrario d’une société qui a choisit l’hyper rapidité et le court terme. Ainsi, nous vieillissons socialement de plus en plus jeune alors que nous vieillissons biologiquement de plus en plus tard. La vieillesse est donc un processus qui connaît son lot d’injonctions paradoxales. La prévention quand à elle doit s ‘adapter car on ne peut entrer la diversité des publics dans des cases stéréotypées

 

  1. La politique sociale vieillesse : Cette politique reste basée sur un socle de représentations des années cinquante. Il est temps d’actualiser cette vision et ce travail est un travail de pionnier. Aujourd’hui encore nous sommes trop inscrits dans le modèle pathologique et concentrer les efforts sur la santé et le curatif. Il nous faut renouveler l’approche comme l’idée du vieillissement réussi, sortir de la vision d’une accumulation de déficits, ou d’une vision proche du maternage.

 

  1. Le vieillissement actif et les ressources des séniors : Il est plus positif de parler de vieillissement réussi ou de vieillissement actif. On ne parle plus des problèmes du vieillissement mais du défi du vieillissement pour que chacun redécouvre les aspects positifs que représente la chance de vieillir, parce que l’alternative, c’est mourir. Toutes les générations sont concernées par le vieillissement, il est alors important d’entrer dans la discussion, le partage, et l’apprentissage tout au long de la vie.

 

  1. Lien social et intergénérationnel : L’harmonie des âges qui s’entrelacent dans un espace commun est rompue et c’est relativement nouveau car jeunes et vieux ne se rencontrent plus ! Il est urgent de repenser les échanges entre générations et de redonner un rôle social aux plus âgés. De plus, il n’y a pas de lien entre la représentation qu’une société a d’un des âges de la vie et le traitement qu’elle lui réserve : prenons par exemple une jeunesse que l’on exulte mais qui n’a pas les conditions de sa réussite.

Vieillissement, politique publique et centres sociaux : Les éléments démographiques interpellent la réalité territoriale et pose la necessité de s'interroger sur la question sociale du vieillissement. Aujourd'hui, la dépendance représente seulement 10% par rapport à l'ensemble de la population des plus de 60 ans. Il est donc necessaire de se poser la question de quelles politiques sociales vers les seniors dans les années à venir ? Il est important de changer de regard et de représentation sur le vieillissement. Il est à noter que l'émergence de la diversité des personnes, la pluralité des situations et des contextes favorisent la pratique du développement social local pour agir avec les concernés eux-mêmes. 

Un partenariat d'envergure avec la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse et la Caisse Centrale de Mutalité Sociale Agricole

Depuis 2009, la Fédération des Centres Sociaux de France est conventionnée avec la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse pour accompagner la prise en compte du développement social local en direction des âgés, dans la volonté d'une action inter-générationnelle de proximité. C'est en lien avec les CARSAT locales, que les centres sociaux inventent les réponses en lien direct avec les habitants. Retrouvez dans cette vidéo, l'intervention de M. Antonin Blankaert (Directeur National de l'Action Sociale à la CNAV) rappelle que l'enjeu du vieillissement ne se situe pas uniquement face à la dépendance des publics mais aussi, et largement, sur l'accompagnement des populations dans différents champs : la mobilité, la santé, les différentes ruptures de vie,…

Le partenariat avec la Caisse Centrale de la Mutualité Sociale Agricole est, quant à lui, historique et encore plus pertinent aujourd'hui dans une approche territoriale indispensable. M. Lachesnaie, Directeur de l'Action Sanitaire et Sociale et des Services aux Personnes à la CCMSA, revient sur l'importance d'une adaptation territoriale face a cet enjeu de société et pose les centres sociaux comme acteurs essentiels du réenchantement des territoires.

 

Elargir les partenariats inter – institutionnels et inter – associatifs autour des enjeux de solidarité entre les âges.

Les centres sociaux sont reconnus pour leur action au coeur même des lieux de vie, avec et pour les habitants. Dans la réalité d'une action sociale sectorisée en publics, les centres peuvent permettre une rencontre des partenaires en inter-branche, voire inter-régime, en associant des acteurs associatifs, et cela tant dans la relation nationale que dans la relation de proximité.

Retrouvez les intervention de :

M. Bernard Tapie pour la Caisse Nationale d'Allocations Familialles – Directeur des Statistiques, des Etudes et de la Recherche
M. Jean-François SERRES – Référent national de MONALISA
 

 

Afin d’illustrer les pratiques des centres sociaux, nous avons compilé plusieurs actions correspondant à plusieurs problématiques de l'accompagnement du vieillissement des habitants. Ces actions reflètent la volonté d’accompagner les problématiques locales au plus prés des lieux de vie et avec l’énergie des habitants de ces territoires. Retrouvez le guide des pratiques du réseau des centres sociaux en cliquant sur l'image.

 

 

est Délégué de la Fédération des Centres Sociaux de Vendée
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Commentaires Clos.