Bien vieillir avec les centres sociaux

La vieillesse, une ressource pour les territoires

Au centre social de Loon Plage (Nord)

Par • 23 Oct, 2012 • Catégorie:

Marie (69 ans), « personne relais » au centre social Dulcie September de Loon plage (Nord)

 

"Je fréquente le centre social depuis plusieurs années. Je participe régulièrement à différentes activités : bourse aux vêtements, cuisine, loto, etc. Par ailleurs, j’ai une passion pour la lecture. Lorsque j’ai appris que le centre social cherchait à former un groupe de “personnes relais” pour rendre visite au domicile de personnes âgées isolées, je me suis portée candidate. Je rends visite chaque semaine à une personne de 91 ans, qui est malvoyante. Je parle avec elle, je lui fais la lecture… C’est une femme intelligente et cultivée, nous avons des discussions très intéressantes. Malgré la différence d’âge, nous sommes devenues amies. Au début, je me demandais: "De quoi va-t-on parler?"mais maintenant le temps passe vite quand nous sommes ensemble. Cette journée avec elle, je l’attends avec impatience, pas question de la manquer. Ces visites permettent de rompre l’isolement des personnes âgées. Cela leur donne une bouffée d’air de l’extérieur. J’ai l’impression qu’on leur redonne vie en faisant ça. Parfois, je demande des conseils à la personne à qui je rends visite et je vois bien que cela lui fait plaisir. Mais attention, on ne remplace pas la famille ! Nous avons suivi une formation au centre social pour apprendre à se comporter face aux personnes isolées. Il faut notamment faire attention à ne pas être indiscret.

Au fur et à mesure du temps, d’autres personnes sont venues rejoindre notre groupe de "personnes relais". Ce sont pour la plupart des jeunes retraités. Nous nous retrouvons tous les mois au centre social. S’il y a eu un problème lors d’une visite, on peut en parler et chercher des solutions ensemble. Au fil du temps, nous avons développé des liens de confiance et d’amitié entre nous.

Ce que cela m’apporte? Beaucoup de joie tout d’abord. Et puis je dirais que ça m’aide à mieux vieillir. Je ne sens pas mon âge, je me rends utile. Lorsque j’entends parler d’une personne âgée, je ne pense pas qu’il pourrait s’agir de moi. On vieillit moins vite en donnant du temps, de l’amitié car on ne pense pas à soi. On a encore beaucoup à faire à notre âge."

 
Retrouvez sur le site du centre social, une série de portraits photos !
Marqué comme:

est Délégué de la Fédération des Centres Sociaux de Vendée
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Commentaires Clos.